LA CITE DES SCIENCES

LA CITE DES SCIENCES

Le sommeil et les rêves

Nous dormons en moyenne un tiers de notre vie . Ce chiffre nous paraît peut-être logique , dit comme ça , mais dit d'une d'une autre façon , il peut se révéler très choquant : en effet , dire que nous dormons un tiers de notre vie revient à dire que , lorsque nous fêterons nos 60 ans , nous aurons passé 20 années , 20 longues années à roupiller dans notre lit ! Et pourtant , les scientifiques ne savent toujours pas pourquoi nous dormons , mais cependant , une certitude est là : le sommeil est réparateur , certes , mais il n'est pas de tout repos . Lorsque nous dormons , le cerveau ne "s'éteint" pas , il ne fonctionne simplement pas de la même façon . On remarque que pendant un rêve , le niveau d'activités des neurones peut-être de 10 à 15% supérieur qu'à l'éveil .

 

 

 

Voici un hypnogramme : pour le construire , il a fallu enregistrer l'activité du cerveau , le mouvement des yeux et le tonus des muscles durant une nuit . On remarque donc grâce cet hypnogramme qu'il existe 3 types de sommeil : le sommeil lent léger , le sommeil lent profond , et le sommeil paradoxal . Tous les soirs c'est la même chose , d'abord vous commencez à sentir vos yeux piquer , et vous allez donc au lit . Un peu moins de 10 minutes plus tard , vous êtes déjà plongé(e) dans le sommeil lent léger , puis dans le sommeil lent profond . Puis vous repassez dans une phase de sommeil léger pendant plusieurs minutes , et , pendant 5-10 minutes , vous vous retrouvez dans une phase de sommeil peuplée de rêves : c'est le sommeil paradoxal . Ceci représente un cycle . En moyenne , un cycle dure entre 1h30 et 2h . Une nuit complète correspond à l'enchaînement de 4-5 cycles .

 

Mais à quoi correspondent ces 3 types de sommeil ? Que ressentons-nous lorsque nous traversons ces phase ? et que se passe-t-il dans notre cerveau ? ou même dans notre corps ? 

 

SOMMEIL LENT LEGER 

 

Que ressentez vous : vous voyez un troupeau d'éléphants roses qui volent , haut dans le ciel , vous avez l'impression de planer , de flotter , de tomber en chute libre , ...  Ce sont des hallucinations hypnagogiques . Ces sensations étranges , à la frontière entre le rêve et la réalité , surviennent à l'instant où vous vous endormez . Ce stade du sommeil lent est celui où l'on est le plus facile à réveiller , il représente environ la moitié de notre sommeil .

 

Dans votre corps : Vous somnolez , votre respiration ralentit lentement . Le relâchement de vos muscles est annoncé par une brusque contraction de vos jambes . Ce stade du sommeil correspond à un stade de repos , les seuls mouvement que vous faîtes servent à ajuster votre position la rendre plus confortable ... De plus , votre métabolisme marche au ralenti .

 

Dans votre cerveau : Le rythme des ondes électriques ralentit peu à peu . Le thalamus , petit à petit , abandonne son rôle habituel , qui est celui du relais de l'information sensorielle vers le cortex . Peu à peu , votre cerveau se déconnecte donc du monde qui l'entoure .

 

SOMMEIL LENT PROFOND : 

 

Article en construction ...



06/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres