LA CITE DES SCIENCES

LA CITE DES SCIENCES

Quand l'armée dérape ...

Pour arriver à leurs fins , les généraux de l'armée sont prêts à réaliser les expèriences les plus folles sur d'innocents cobayes . Vous allez découvrir dans cet article certaines de ces expèriences cachées .

 

       1. Le sérum de vérité 

 

 

 

   

 

Quels services secrets n'ont jamais rêvé d'un sérum pareil !? En 1953 , le rêve ne suffit plus à la CIA , celle-ci veut transformer ce rêve en réalité . 

   Un sérum de vérité pourrait faire parler les espions capturés . C'est un sacré atout , surtout quand on sait que cela se passe pendant la guerre froide , et qu'à ce moment là , CIA et KGB se livrent un combat sans merci . La CIA va donc monter tout un projet nommé MK-Ultra , durant lequel toutes les pistes seront explorées : hypnose , ou bien LSD , un puissant hallucinogène qui sera testé sur des cobayes qui après en avoir consommé , raconteront ... n'importe quoi ! à tel point que la CIA envisagera d'en donner à ses effectifs pour les empêcher de parler s'ils sont capturés par l'ennemi .

 

     Au final , ces expèriences ne mènent à rien et les services secrets détruisent tous les dossiers en 1973 .

 

 

    2 . Des soldats aux pouvoirs psychiques 

 

 

 

 

   Cette histoire est tellement dingue qu'elle en perd toute sa crédibilité . En 1979 , l'armée américaine met en place tout un programme de recherche sur le paranormal .

Le but de ce programme ? Construire une armée de soldats capables de localiser les ennemis , de prédire l'avenir , de tuer avec le regard , ou encore de traverser les murs !!! 

     

Cette affaire complètement délirante s'éteint en 1955 et elle n'a rien apporté , à part des dizaines de millions de dollards aux gourous les plus cinglés 

 

 

    3 . Les limites dde la résistance humaine au freinage

 

 

 

 

   Il fallait quand même avoir une sacré dose d'inconscience pour accepter d'être le cobaye de toutes ces expèriences .

     John Paul Stapp , colonel de l'Armée de l'Air , était le plus cinglé de tous ces cobayes volontaires . Il participe à des expèriences où il est attaché sur le siège d'une fusée , et est soumis à des freinages impressionnants .

    Si bien que le 10 décembre 1954 , on l'accélère à 1018 km/h , et on le stoppe complètement en 2 secondes .

     Quand il sort de l'engin , le cobaye a les yeux qui sortent presque de leurs orbites , il voit rouge , il craint même de devenir aveugle .

    Au final , John s'en sort indemne , et aujourd'hui , ce test n'est pratiqué que sur des mannequins .

 

 

   4 . L'île de la mort 

 

 

 

 

Jusque dans les annnées 1980 , c'est une île nommée Vozrozhdenye ( = renaissance en russe ) située dans la mer d'Aral qui a abrité un des laboratoires le plus terrifiant de l'humanité . 

      C'est dans ce laboratoire que des centaines de chercheurs ont élaboré , pour l'Union Soviétique , un arsenal de cauchemar , qu'ils ont puisé parmi les pires maladies existantes : tularémie , peste , typhus , charbon , ect ...

     

       Cette île aurait servi à la conception de bombes biologiques , et à faire d'affreux tests sur des animaux . 

      Vous vous dîtes surement : il n'y a aucun risque ! c'est une île ! Mais figurez-vous que la mer d'Aral s'est asséchée et que depuis 2002 , l'île est rattachée au continent .

     C'est vrai , des soldats américains sont venus nettoyer le site cette même année , mais bon ... Comme par hasard , les populations voisines telles que les Kazakhes , sont aujourd'hui frappées par d'étranges maladies ...

 

 

 

   5 . Attaque - Monstre

 

 

 

 

 

 Je suppose que depuis qu'ont eu lieu les premiers essais nucléaires , en 1945 , plus personne n'ignore la puissance d'une telle bombe .

    C'estt pour cette raison que des états-majors ont eu l'idée d'utiliser une bombe atomique dans le but d'ouvrir un large trou dans les rangs de l'armée ennemie pendant une offensive .

 

    Le problème , c'est que les bombes atomiques ne sont pas des bombes normales . Après leur explosion , il y a une quantité très importante de matière radioactive qui retombe .

    

    Le 14 septembre 1954 , par exemple , 45 000 fantassins soviétiques , 320 avions et 500 tanks se retrouvent piégés sous un nuage radioactif dans le Mont Oural .

   Résultat : toujours comme par hasard , il n'y aura pas d'enquête , et on ne saura jamais combien de vétérans présents ce jour là sont morts d'un cancer .



06/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres